Aventurière sexy au grand coeur, entrevue avec Mina Kali modèle webcam.

👋 Salut Mina Kali, merci d’avoir répondu présente à cette entrevue lesjoliesfesses. On se met en condition pour mieux te lire …

Je te propose de commencer avec 3 mots, qui te définissent.

Spontanée
Bienveillante
Féministe

On te connait surtout en tant que modèle webcam mais pas que, tu nous racontes un peu ton parcours ?

J’ai commencé la cam en parallèle de mon métier de rédactrice web. Je ne dévoilais pas mon visage, puis petit à petit, je me suis attachée à mes viewers, je leur ai fait confiance, je me suis sentie prête à me montrer entièrement.

Quand j’ai commencé à éprouver plus de plaisir pour les cams que pour la rédaction, j’ai quitté le chemin de l’écriture pour emprunter pleinement celui du sexe virtuel.

Et je suis très heureuse de ce choix, je ne le regrette pas une seule seconde. Après quelques mois dans le monde de la webcam, le porno est venu frapper à ma porte.

Modèle webcam Mina Kali

Je me suis lancée dans l’aventure avec le coeur, c’était une expérience extraordinaire. Je me suis amusée, j’ai fait de très belles rencontres, les bons souvenirs se bousculent.

Je suis épanouie et heureuse dans mon activité, je me suis attachée à certains viewers qui font partie de mon quotidien, et j’admire le travail de certaines de mes collègues.

MERCI à toutes les personnes qui me soutiennent depuis le début de mon aventure, et merci à LesJoliesFesses pour cette interview. Que du bonheur !

Modèle webcam, tu peux nous expliquer ?

C’est l’activité qui correspond le mieux au “moi” de maintenant. On évolue tous, peut être qu’un jour cela ne me correspondra plus. Je ne sais pas.

En tous cas aujourd’hui, ça m’apporte beaucoup de bonheur, et j’ai l’impression d’en apporter aussi. Je veux que, lorsque l’on me rejoint dans ma room, on soit dans notre petite bulle toute mignonne, sans jugement, sans méchanceté, sans tracas.

On est entre adultes, on joue à des jeux coquins, mais on parle aussi de psycho, de philo, de nos proches, de nos hobbies, de nos animaux, de nos projets…

J’aime beaucoup quand les camgirls viennent papoter avec nous sur la room. C’est génial de toutes se mélanger.

J’imagine que tu entretiens ton corps au quotidien, comment en prends-tu soin ? Selon toi quel serait ton atout physique ?

Je suis très à l’écoute de mon corps. Je me repose lorsque j’ai besoin de repos, je mange ce que j’ai envie de manger sur le moment, je sors quand j’ai besoin de prendre le soleil, je vis mes émotions sans excès et en pleine conscience.

Je fais du yoga depuis quelques années. J’adore cette pratique, ça me permet de me recentrer sur moi même quand tout va trop vite, d’être à l’écoute. J’ai aussi un gros bobo au dos, je dois faire de la rééducation toutes les semaines, ça me permet de garder un rythme pour le sport.

Mina Kali pinup

Voilà pour ce qui est du corps. L’âme aussi a besoin d’être chouchoutée. Je fais beaucoup de méditation, (Vipassana, pleine conscience…). Je suis plus spirituelle que matérielle alors j’accorde énormément d’importance à ces moments de paix.

Et quand l’âme va bien, le corps suit. Beaucoup de blocages spirituels prennent vie corporellement. Méditer ou avoir conscience de soi permet d’équilibrer beaucoup de choses.

Tu as d’autres activités en parallèle ? Dis-nous en plus.

Comme je l’ai précédemment expliqué, j’avais la rédaction comme activité en parallèle. Elle est toujours un peu présente, je suis blogueuse, je donne des conseils pour des sites web, etc.

Voilà pour le professionnel ! Dans la vie privée, mes activités sont diverses (j’y réponds dans la question suivante).

Une journée type dans le quotidien de Mina Kali ? De l’aurore au crépuscule, on veut des petits détails croustillants !

Il faut savoir que la flemme est très présente dans mon quotidien. Je fais donc que ce que j’ai envie, tout le temps. J’en récolte les conséquences (je ne suis pas du tout à jour administrativement, je remets beaucoup au lendemain, je rate des emails importants, des opportunités…) mais j’assume.

Hors de question donc de mettre un réveil, je peux très bien me lever à 6 heures comme à 13 heures. Au réveil, j’enfile une tenue absolument dégueulasse pour aller promener mon chien, Papi, pendant des heures.

J’ai un berger suisse de 50 kgs qui ne se contente pas d’un tour du quartier. On fait parfois un jogging, mais ce que l’on préfère c’est voir les copains au parc.

Ensuite, je mange, mon moment favori ; je suis très gourmande. Généralement je fais un détour à la boulangerie car je suis une catastrophe en cuisine… Et j’ai la flemme d’apprendre à faire correctement à manger.

Puis je me prépare : douche, make up, choix de ma tenue, et je débarque sur les sites de cam retrouver mes loulous.

Quand l’heure de la deuxième grande balade pour le toutou sonne, on rejoint à nouveau les copains, parfois on fait une balade à la plage, dans la forêt, ça dépend de mon envie et de mon humeur.

Mina Kali séductrice

Puis, je retourne faire un petit live. Comme je ne passe pas une seule journée sans yoga et que j’ai horreur d’en faire au réveil, il m’arrive de faire ma séance à 2 heures du matin.

Quand je ne travaille pas, j’aime passer des moments avec mes meilleures amies, j’organise des après-midi shopping, des soirées pizzas / crêpes / manucure / yoga / séries…

J’aime dormir avec mes copines, mais elles n’aiment pas car je prends soit disant toute la place, et je bouge soit disant trop…

J’aime aussi passer aussi des soirées seule, où je profite du calme, j’allume Netflix, j’écoute de la musique, je fais des soins pour le corps et les cheveux, je câline mon toutou…

Je vis sans télévision depuis 10 ans. Les séries (Netflix), les livres, la musique font partie intégrante de mon quotidien. J’apprends aussi de nouvelles langues, j’aime bien. En ce moment, c’est le Portugais.

Te souviens-tu de ton premier live en tant que modèle webcam ? Tu nous racontes ?

OUI ! Oh oui je m’en souviens. Je me souviens surtout de mon premier show privé. C’était il y a un an, avec un certain A. qui m’avait demandé de me vêtir d’un body en latex.

Je portais un loup à cette époque, pour ne pas que l’on me reconnaisse. Adorable. Ca c’était très bien passé.

Mon premier vrai live, c’était sur Camcokine, et le premier viewer qui m’a parlé s’appelle T. avec qui j’ai toujours des contacts. Il m’arrive même de l’appeler de temps en temps juste pour papoter un peu avec lui.

Mes premiers lives étaient magiques, j’ai tout de suite su que j’allais m’épanouir énormément dans ce milieu.

Un conseil pour les filles, mais aussi les garçons qui souhaiteraient se lancer dans le live ?

La vie est courte. Ca tout le monde le sait, mais tout le monde en a-t-il vraiment conscience ?

Le meilleur conseil que j’ai à donner est : fait ce que tu aimes, tant que tu ne fais pas de mal à autrui. Si tu t’épanouis dans la cam, où est le problème ?

Sois simplement conscient.e que tout le monde ne voit pas cette activité d’un bon oeil. Sois prêt.e, peut-être, à recevoir des jugements hâtifs, mais ça ne doit pas te décourager.

Et encore ! En un an de cam et un peu de porno, je n’ai jamais eu affaire à une seule insulte ou méchanceté. Comme quoi, on progresse…

Et puis, les jugements négatifs ne t’atteindront pas tant que tu sais qui tu es et que tu assumes qui tu es.

Mina Kali strip

Si tu avais un combat pour lequel tu souhaites t’engager, quel serait-il ?

Féminisme :
J’aimerais que les TDS cessent d’être le mouton noir de certaines féministes. “Sex work is work”. “Pas de féminisme sans les putes”.

Protection des animaux :
Les tests sur les rats, lapins (et plus), les animaux tués en masse dans des conditions atroces pour leur viande qui est gaspillée (jette un coup d’oeil sur From Farm to Fridge), les abandons, la maltraitance…

Violences diverses :
Harcèlement scolaire, violence conjugale, maltraitance infantile, racisme, homophobie, transphobie, discrimination handicap et j’en passe malheureusement… Stop. Tout ça doit cesser, et vite.

Le mot de la fin, si tu veux ajouter d’autres infos te concernant.

Merci pour votre soutien, merci aux autres camgirls, merci aux viewers, merci à mes amies, merci aux JoliesFesses, MERCI.

Je vis un pur bonheur, je m’épanouis, et vous tou.te.s à mes côtés dans cette aventure est une chance.

Important : “Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.”

Plein d’amour sur vous !